Société Royale d'Histoire "Le Vieux Châtelet"


Châtelet et sa région aux XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles

du 1 au 16 octobre 2011
Hôtel de Ville de Châtelet

Vernissage
de gauche à droite : Claude Coisman (Secrétaire du Vieux Châtelet), Jean-Marie Vael (Conseiller communal), Daniel Vanderlick (Bourgmestre), Marcel Nihoul (Président du Vieux Châtelet), Nathalie Cattalini (Echevine), Marie-Luisa Tuveri (Conseillère communale)

Affiche

Le cercle d'histoire "Le Vieux Châtelet" a fait sa rentrée ce dernier week-end à l'hôtel de ville. Jusqu'au 16 octobre, il propose au visiteur de faire un bond de trois siècles pour découvrir le Châtelet d'antan, avec ses fortifications, ses portes et domaines aujourd'hui disparus.

"Les photographies n'existaient pas et donc nous nous sommes basés sur des plans dont certains proviennent du British Museum", explique Claude Coisman, pour "Le Vieux Châtelet".

Parmi les documents exposés, on relève des travaux de Carlo Adam, dont une maquette de Châtelet en 1690, différentes représentations des communes avoisinantes mais aussi des objets authentiques comme ces fragments de poterie retrouvés lors des fouilles de la Cour Pinette.

"Nous avions déjà honoré Carlo Adam dans une précédente exposition. Aujourd'hui encore, ses travaux basés sur des plans cadastraux de l'époque nous ont été bénéfiques. Cela nous permet une meilleure vision de ce qu'était Châtelet au XVIIe siècle. L'église n'avait pas la même orientation à l'époque et les portes étaient gardées afin de préserver une ville mal située, entre la principauté de Liège et le comté de Namur", ajoute Claude Coisman.

On ne peut que ressortir enrichi de cette visite commentée par les membres du "Vieux Châtelet" qui espèrent, à travers cette exposition, recevoir l'engouement des écoles. Différentes visites scolaires sont déjà envisagées.

"Ceux qui souhaitent rejoindre notre cercle sont toujours les bienvenus. Il est également possible de consulter nos archives qui reprennent de nombreux documents privés, des papiers d'entreprises, des peintures ou encore 35.000 plaques photographiques de Châtelet et ses habitants au début du XXe siècle", annonce le représentant.

D'après l'article de Th. L. paru dans le journal "Vers l'Avenir" du 4 octobre 2011.





Les potiers de Bouffioulx et Châtelet

Les potiers de Bouffioulx et Châtelet


Magritte à Châtelet

Magritte à Châtelet