Société Royale d'Histoire "Le Vieux Châtelet"


Vous êtes ici : Accueil » expositions » Napoléon

Juin 2015,bicentenaire du passage des troupes napoléoniennes à Bouffioulx, Châtelet et Châtelineau

Hôtel de Ville de Châtelet, du 5 au 20 septembre 2015, tous les jours de 14 à 18 heures, entrée gratuite.
Exposition organisée par "Le Vieux Châtelet" sous le haut patronage de la Ville de Châtelet.

Affiche

Sur les traces de Napoléon à Châtelet

Debora Del Percio - L'Avenir

Pour les 200 ans de la bataille de Waterloo, la société d’histoire «Le Vieux Châtelet» a réalisé une expo retraçant le passage de Napoléon dans la ville.

Depuis samedi, l’hôtel de ville de Châtelet accueille une exposition de la société royale d’histoire «Le Vieux Châtelet» sur le passage des troupes napoléoniennes à Bouffioulx, Châtelet et Châtelineau, les 15 et 16 juin 1815. Fruit d’un travail commun de deux ans, elle en aborde les aspects historique et folklorique.

Des maquettes illustrent les parcours des troupes. Afin d’apporter une touche encore plus réaliste, Charles Vandevenne, membre de la société et artiste sculpteur, a reconstitué à l’échelle un canon français Gribeauval de 12 livres qui était surnommé à l’époque «le meilleur soldat de Napoléon».

«Le musée Wellington de Waterloo, qui possède le seul canon Gribeauval, a gentiment accepté que nous prenions le canon en photo sous toutes ses coutures, explique l’artiste. Cette aide précieuse, ainsi que l’analyse de documents anciens, a permis la réalisation de cette pièce d’exception. L’engin original pouvait se replier et être attelé à un cheval. Il était d’une mobilité incroyable pour l’époque.»

De Golfe Juan à Waterloo en passant par Châtelet

L’exposition retrace le parcours de Napoléon depuis la ville de Golfe Juan, près de Cannes, jusqu’à Waterloo où eut lieu la célèbre bataille. Les étapes intermédiaires, en particulier du côté de Châtelet, sont expliquées au public. «Napoléon venait de Charleroi par Gilly, avance André Sevrin, historien attaché à la société d’histoire. Là, il fait une observation et remarque la chapelle Sainte-Anne. Il continue son chemin vers le Nord et rejoint le quatrième corps du général Gérard sur la place Wilson. De là, ils partent vers Fleurus où Napoléon fera escale au château de la Paix, aujourd’hui maison communale.» Napoléon poursuit alors sa route vers Ligny où il remportera sa dernière victoire.

Il rejoint Waterloo pour la bataille finale où il perd et est contraint de rentrer à Paris. «À Philippeville, sur le chemin du retour, il s’arrête au “ Lion d’or ”, chez des anciens officiers de sa garde, poursuit l’historien. Aujourd’hui, l’établissement est devenu un restaurant chinois. Je m’y suis rendu et j’ai pu constater que tout ce qui reste de l’époque, c’est la cave. Le bâtiment a été entièrement rénové.»

Le passage de Napoléon dans la région, notamment dans l’entité de Châtelet, a eu un impact populaire non négligeable: de nombreuses marches folkloriques ont été créées depuis.

L’exposition est accessible au public gratuitement jusqu’au 20 septembre, de 14 à 18 h.

Avec l’aide de la police scientifique

Debora Del Percio - L'Avenir

L’exposition sur le bicentenaire du passage des troupes napoléoniennes à Châtelet, Châtelineau et Bouffioulx, est particulièrement riche en anecdotes.

Parmi celles-ci, l’histoire du guide de Napoléon. «Nous avons retrouvé les traces du guide de Napoléon, explique l’historien local André Sevrin. Il s’appelait Pierre Leclercq et était originaire de Mont-sur-Marchienne. C’était un vieux soldat réformé qui a guidé Bonaparte de Couillet jusqu’à Philippeville par des chemins sûrs. Un jour, j’ai reçu un coup de téléphone de la part de son arrière-arrière-arrière-petit-fils qui était… châtelettain! Grâce à la fiche signalétique du soldat qui comporte des détails physiques, il a été possible de créer un portrait-robot du guide de Napoléon grâce à la police scientifique de Bruxelles. La physionomie de son arrière-arrière-arrière-petit-fils a également contribué à la réalisation de son portrait. Nous pouvons désormais mettre un visage sur ce soldat qui a joué un rôle dans l’histoire.»





Les potiers de Bouffioulx et Châtelet

Les potiers de Bouffioulx et Châtelet


Magritte à Châtelet

Magritte à Châtelet