Société Royale d'Histoire "Le Vieux Châtelet"


Vous êtes ici : Accueil » charbonnages » Ormont

Ormont

Le 29 novembre 1825, devant Maître Jean-Joseph Piret, notaire à Châtelet, onze hommes audacieux, tentés par l'aventure industrielle, portent la société civile charbonnière d'Ormont sur les fonds baptismaux.

Voici les noms des fondateurs qui apportent chacun, une mise de fonds fixée à 259 florins, 87 centimes :

  • Jean-Baptiste Baudelet, Maître-potier, de Bouffioulx
  • T. Bertrand, Maître-potier, de Bouffioulx
  • Pierre Baily, meunier, de Bouffioulx
  • Jean-Baptiste Crame, Maître-potier, de Bouffioulx
  • Pierre Crame, Maître-potier, de Bouffioulx
  • Jean-François Crame, Maître-potier, de Bouffioulx
  • Hubert Crame, de Bouffioulx
  • Jean-Baptiste Baily, propriétaire à Châtelet
  • Adrien Baily, propriétaire à Châtelet
  • Paul Masson, houilleur, de Charleroi
  • François Masson, houilleur, de Charleroi

La jeune société obtient, en 1844, sa première concession, émanant des autorités belges, d'une contenance de 352 hectares sous les localités de Châtelet et Bouffioulx.
Une première extension de 547 hectares est demandée, en 1870, et une deuxième, de 278 hectares en 1887.
En 1890, le 2 mai plus exactement, la société civile fait place à la Société Anonyme du Charbonnage d'Ormont, au capital social estimé à 22.640.000 francs.

Au cours des premières années du XXe siècle, l'extraction est d'environ 140.000 tonnes d'un charbon "gras à longue flamme". En 1923, elle n'est plus que de 77.000 tonnes pour une concession de 886 hectares.

Par ailleurs, l'usigne à briquettes du charbonnage transforme 23.000 tonnes de la production en boulets et autres agglomérés.
En 1902, la société emploie 800 ouvriers, dont 402 sont affectés, uniquement, dans les sites ancrés à Bouffioulx.

Au printemps 1926, confrontée aux graves problèmes économiques que vit l'entreprise, la société charbonnière licencie ses derniers mineurs et entre, le 17 mai, en liquidation, l'extraction s'étant terminée, elle, le 14 août 1925.
La liquidation mettra plusieurs années avant d'être définitivement clôturée. La concession d'Ormont sera tout aussi tardivement partagée entre deux autres charbonnages : Boubier (Châtelet) en 1943, et le Gouffre - Carabinier réunis (Châtelet - Pont-de-Loup) en 1952.

Enfin, le 24 décembre 1949, une assemblée générale extraordinaire des actionnaires donne décharge au collège des liquidateurs composé notamment d'Octave Jadot, ancien Directeur gérant de la société d'Ormont, afin de terminer les opérations de liquidation, mais aussi, clôturer l'emploi des valeurs sociales. Au terme de cette ultime réunion, les actionnaires prennent acte du fait que la liquidation de la société anonyme "Charbonnage d'Ormont" est close et que cette société établie à Châtelet a cessé d'exister.





Les potiers de Bouffioulx et Châtelet

Les potiers de Bouffioulx et Châtelet


Magritte à Châtelet

Magritte à Châtelet