Société Royale d'Histoire "Le Vieux Châtelet"


Pourquoi faisait-on de la poterie de pierre ?

Pot d’étain

Durant de nombreux siècles les potiers trouvent dans le sol de Châtelet une argile de haute qualité permettant la cuisson à très haute température exigée pour la fabrication du grès grand feu, qui fait le renom de Bouffioulx et de Châtelet.

La terre de poterie de Châtelet était d’une exceptionnelle qualité.

Un rapport douanier de 1762 précise "qu’on ne pourrait établir à Châtelineau et dans aucun endroit du département une pareille fabrication de poterie parce qu’il n’y a pas de terre propre. Les Liégeois n’en voulant pas laisser partir de chez eux".

A noter que Châtelet faisait partie de la principauté de Liège et Châtelineau du comté de Namur.

L’argile châtelettaine suscita des convoitises . Des "larrons de terre" venaient parfois en voler, mais les potiers veillaient avec un soin jaloux sur leur terre.





Les potiers de Bouffioulx et Châtelet

Les potiers de Bouffioulx et Châtelet


Magritte à Châtelet

Magritte à Châtelet