Société Royale d'Histoire "Le Vieux Châtelet"


Les grès architecturaux

Grès architecturaux

Cette production fut également importante dans les deux localités où elle était d’ailleurs ancienne.

Elle fut, semble t-il, à l’origine, à la fin du XVIIIe siècle, de la Poterie Gilles, à Châtelet, qui fabriquait des carreaux de pavement rouges.

En 1955, on trouvait, à Bouffioulx-Châtelet, 4 ateliers produisant des grès architecturaux, 2 des cheminées préfabriquées, 1 des carreaux de revêtement en grès, 2 de couvre-murs, 1 des boisseaux de cheminée, 1 des carreaux de pavement en grès cérame, 1 des carreaux de revêtement en faïence.

A titre d’exemples, signalons les produits fabriqués, en 1966, par la Poterie Mousset et les Faïenceries de Bouffioulx.

Ces dernières étaient spécialisées dans les carreaux de revêtement mural et de sol en "faïence dure magnésienne recouverte d’un émail spécial cristallisé"; une partie importante de leur fabrication consistait aussi en plinthes en faïence émaillée. Leur catalogue proposait également des carreaux en grès cérame fin vitrifié et en grès émaillé. Quant à Mousset il produisait des "carreaux en grès cérame antiacide ou en demi-grès particulièrement conçus pour le pavement des quais, garages, usines ou trottoirs où la résistance à l’usure est un critère essentiel ".

Malgré la qualité de leurs produits, ces deux entreprises comme les autres, n’existent plus. Sauf pour les Faïenceries de Bouffioulx, il ne s’agissait d’ailleurs que d’une activité accessoire.





Les potiers de Bouffioulx et Châtelet

Les potiers de Bouffioulx et Châtelet


Magritte à Châtelet

Magritte à Châtelet